LE CV: 4 techniques efficaces pour se démarquer aux yeux d’un recruteur

CV classique

Voici un CV clair classique, de base…

Jean Pierre Motivé est un koala qui recherche un boulot en tant qu’assistant de production, il a donc mis à plat son CV et est fier de son travail (Cf ci-dessus). Seulement voilà, même avec une très bonne lettre de motivation rédigée selon les conseils de l’article précédent, personne ne lui répond. Pourtant son CV est clair et bien rédigé, alors qu’est ce qui cloche? SI vous aussi vous en avez marre d’envoyer 150 CV sans jamais obtenir de réponse, et vous ne comprenez pas pourquoi personne ne vous rappelle jamais, voilà quelques clefs qui vous aideront à vous démarquer si vous chercher un stage ou un job, en management culturel ou autres !

 1) Faites tenir votre CV sur une page, avec un graphisme attrayant et harmonieux

N’oubliez pas que lorsqu’un recruteur reçoit 200 CV, il reste maximum 30 secondes sur le vôtre, et encore dans le cas où il l’intéresse. A vous de lui donner envie de lire. Synthétiser sur une page démontre un bon esprit de synthèse de votre part. Graphiquement tout doit être harmonisé. Même taille et type de police pour « formation » et « expérience professionnelle », même alignement sur la page. Scindez clairement chaque partie avec un élément graphique identique, qui sert juste à délimiter les grandes parties entre elles, inutiles d’ajouter des barres partout. A vous de trouver une solution graphique pour que le regard soit naturellement attiré par ce que vous voulez mettre en avant. N’oubliez pas non plus que votre CV doit être aussi  lisible en Noir et Blanc qu’en couleur ( tout le monde n’a pas forcément une imprimante couleur !) Si vous n’êtes pas graphiste dans l’âme, sachez que sous Word il y a plein de petits éléments pour faire de très bons CV (Flèches, ronds, diverses formes géométriques…) Pensez aussi à utiliser les alinéas pour respecter une certaine rigueur dans votre CV :

Formations

  • Juin 2008 à aout 2012                                    Footballeur
  • Mars 2013                                                     Rugbyman

Expériences professionnelles

  • Aout 2011                                                          Arsenal FC : blablabla

SI comme moi vous avez du mal à gérer les alignements sous Word, insérez des tableaux et des zones de textes pour vous aider et effacez les bordures, cela vous simplifiera énormément la construction de votre CV

2) Mettez en avant votre point de différence (le plus important)

Hormis le haut où vous allez mettre votre nom votre adresse, et éventuellement le titre du poste que vous recherchez (faites un carré « assistant de production » si vous cherchez ce type de job par exemple), votre CV ne doit pas comporter plus de 4 parties, sachant que les 2 premières doivent prendre les deux tiers de votre page au minimum:

–   Formation
–   Expériences professionnelles
–   Langage/informatique
–   Centres d’intérêt

L’ordre des parties n’est pas forcément identique. Il faut l’adapter par rapport à votre parcours et à votre mise en page. Vous venez de finir vos études et n’avez jusqu’à présent cumulé que des jobs alimentaires? Mettez votre formation en avant, plutôt en 2ème partie, vers là où l’œil est naturellement attiré. Vous finissez un stage en management culturel et vous cherchez un boulot dans la production d’évènements ? De même, mettez votre stage en avant dans la partie centrale du CV. Chacun à son point de différence pour intéresser le recruteur, à vous de le mettre en avant de manière efficace, c’est la première chose qui doit sortir lorsqu’on regarde globalement votre CV. Entrainez-vous à le regarder à 50 cm du visage en le retournant brièvement, et essayer de déterminer vers où votre regard est naturellement attiré. Vous avez compris: c’est ici qu’il faudra mettre votre expérience ou votre formation la plus à même de vous démarquer des autres. N’ayez pas peur d’utiliser les logos de votre parcours, ils sont des balises assez efficaces pour attirer le regard de votre lecteur. Jean Pierre a donc refait son CV:

cvkoala-page-001

Le même CV, visuellement retapé. Notre koala a plus de chances de trouver un job, non?

3) Ne négligez pas  les hobbys et centres d’intérêt ( surtout si vous cherchez un stage ou un job en management culturel)

Comme je le rappelais dans le précédent article, vous n’êtes pas qu’une machine à compétences. Les recruteurs cherchent certes quelqu’un apte pour le poste, mais aussi quelqu’un avec qui partager et échanger. Enrichissez vos passions et spécifiez les au maximum ( très important pour trouver un job dans la culture plus qu’ailleurs)

Evitez: « Sorties, théâtre, cinéma, littérature » = comme tout le monde

Préférez plutôt :

« Sorties: passionné de création contemporaine et visiteur assidu du Palais de Tokyo » « Cinéma japonais: Kurosawa,Kitano, Miyazaki »
« Fort intérêt pour le roman noir en général: James Ellroy, Thierry Jonquet, Dennis Lehane »

Par contre, ne mentez pas la dessus. Si vous tombez en entretien sur un passionné, il va falloir assurer!

4) L’élément polémique : mettre une photo ou non ?

Question fondamentale (surtout si comme moi vous avez une tête de koala), avec plusieurs points de vue comme élément de réponse :

–  Pour certains, la photo est un élément de discrimination et ne doit pas figurer sur le CV. Certains pays ont des normes à ce propos ( Au Québec, il n’ y a généralement pas de photo ni âge sur le CV).

– Pour d’autres la photo est un élément de différenciation et un moyen de révéler un trait de personnalité, mais surtout de permettre de mettre un visage sur la « froideur » d’un CV.

A vous de voir, mais je suis plutôt partisan de la deuxième solution. Avez-vous déjà parcouru un site de rencontres ? Prenez-vous le temps de regarder les profils sans photo ? (Soyons honnêtes, peu d’entre nous répondront oui…)

C’est à peu près la même logique pour un employeur, trouver un job relève de la séduction, il faut savoir se vendre en se montrant ouvert intéressant et motivé, et surtout plus que les autres ! Par conséquent, choisissez une photo « professionnelle » (sérieuse)  qui vous mettra en valeur (souriez !) et permettra de donner un peu de couleur à votre CV !

Voilà pour ces 4 règles qui vous aideront à vous démarquer sur votre CV !
Si vous avez de plus amples questions, n’hésitez pas à nous contacter à  l’IC’COM !

Publicités

4 réflexions sur “LE CV: 4 techniques efficaces pour se démarquer aux yeux d’un recruteur

  1. Dommage que ton cv retape ressemble au bon coin, ca fait tellement old fashion, je l’aurais pas mis en exemple.
    Bonne conclusion: chercher un emploi releve de la seduction =)

    1. Les koalas n’ont pas forcément les moyens de créer un CV sur Indesign ^^
      Et le bon coin est le premier site de petites annonces en France…le but du jeu n’est pas forcément d’avoir le plus beau des CV mais le plus performant, le mieux construit, et celui qui va attirer l’oeil sur des infos capitales. En cela mon petit CV old fashion remplit parfaitement sa mission !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s